L’éloge de la médiocrité

Il fut un temps où l’on voulait être des héros. Ceux qui soulèvent des buildings et arrêtent des trains. Devenir une star, briller par ses performances, sa rapidité, son intelligence, son sens du ping-pong.

La chute

La chute (signalétique de la ratp)

Maintenant, rater est un luxe, un savoir faire. Une vraie compétence.

J’ai raté le train, j’ai loupé le coche, j’ai raté la bonne occasion. J’ai rien fait pour réussir. J’ai laissé faire. J’ai pris  le train en marche.

Ne rien attendre, juste regarder passer les trains et regarder comme un bonne vache le temps couler. Et apprécier, sans vouloir plus, une vie qui se déroule en accéléré. Sous nos yeux. Attendre, juste là.

Le temps

Le temps

Passant, prends ton temps, sinon il te prendra.

A propos lapartmanquante

Part-iciper, part-ager, part-faire, part-ir, partout et par ici !
Cet article, publié dans Sous la nappe, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s