Grilles de lectures # 3

En guise de prologue à mes divagations photographiques sur le thème de la grille (Grilles de lectures 1 et Grilles de lectures 2), voici ce troisième volet . Pris au jeu, je me suis mis à voir des grilles partout. Celles devant lesquelles je passe habituellement sans les voir, celles que j’ai trouvé en partant pour une série de reportages, ou encore au hasard de mes trajets. Celles que j’ai découvert sur le web, à la recherche d’autres significations, d’autres utilisations, d’autres illustrations.

Miscellanées de grilles

J’ai trouvé ainsi des grilles informatiques – grid en anglais – et des grilles de mise en page pour le web, la grille des programmes pour la radio ou la télévision, la grille d’écran, d’arrêt ou de contrôle, qui toutes trois entrent dans la composition du téléviseur, la grille d’Hermann qui est une illusion d’optique, des grilles de calcul, des grilles mathématiques, la grille indiciaire, qui indique le salaire des fonctionnaires de la fonction publique ou encore la grille des notations financières, qui est un récapitulatif de différentes abréviations en finance, des grilles de tricot, de mots-croisés et de sudoku, des grille-pains et autres grilles de cuisson, grilles de barbecue, la grille des horaires, la grille d’harmonie qui est une succession d’accords en musique, etc…

Étoiles et Toile

Je reste toujours fasciné par la possibilité d’avoir accès en quelques clics, à cette encyclopédie universelle mouvante, à cette base de données, compilation infinie de textes et d’images qu’est le web. Un vagabondage virtuel, un voyage sans limite sur la Toile ! Qui est aussi à sa manière une forme de grille de lecture ouverte, une constellation des possibles, multidimensionnelle et constituée de tracés, de liens, d’interconnexions dont il est absolument impossible d’avoir un représentation concrète, juste une vague idée mentale… Mais bon, c’est un autre sujet !

J’ai trouvé sur Wikipedia cette définition assez poétique de la grille informatique, qui oriente ma réflexion sur le partage plutôt que sur la séparation et l’enfermement :

Une grille informatique (en anglais, grid) est une infrastructure virtuelle constituée d’un ensemble de ressources informatiques potentiellement partagées, distribuées, hétérogènes, délocalisées et autonomes.

Une grille est en effet une infrastructure, c’est-à-dire des équipements techniques d’ordres matériel et logiciel. Cette infrastructure est qualifiée de virtuelle car les relations entre les entités qui la composent n’existent pas sur le plan matériel mais d’un point de vue logique.

Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Grille_informatique

Passez par la case prison

Au départ, pourtant, lorsqu’on pense à une grille, on visualise des barres, des croisillons de métal : la bonne vieille grille de prison aux lourds barreaux enchâssés dans la pierre humide, un peu rouillée, qui fermait par exemple les sordides cachots de la Bastille, où le Marquis de Sade, mais aussi Voltaire et le Comte de Cagliostro (l’affaire du collier de la Reine) furent enfermés – pour les plus célèbres. Ou, dans un style moins carcéral, la grille au sens de clôture, constituée de barreaux métalliques assemblés à la verticale : l’enceinte des squares parisiens ou la protection sur les ponts donnant sur les voies ferrées, dont les photos illustrent allègrement ce billet.

X

Si je m’en tiens uniquement au Larousse, je trouve déjà plusieurs définitions dont certaines m’intéressent plus précisément pour mon développement ultérieur :

X

Grille, nom féminin

(latin craticula, petit gril, diminutif de cratis, claie)

  • Assemblage de barreaux, de lames, ou plaque percée d’évidements assurant la clôture à jour d’une ouverture ou établissant une séparation : Grille devant les fenêtres d’une prison.

  • Clôture formée de barreaux métalliques plus ou moins ouvragés.

  • Clôture séparant les détenus ou les moniales des visiteurs.

  • Travaux publics : ouvrage métallique ou en béton armé, destiné à arrêter les détritus charriés par les eaux, et situé en amont d’une vanne ou à l’entrée d’une conduite.

  • Sorte de claie métallique mobile, support d’une grillade ou d’un plat dans un four.

  • Dispositif ajouré supportant le combustible solide d’un foyer et permettant la pénétration de l’air comburant, ainsi que l’évacuation des cendres.

  • Électronique : électrode auxiliaire d’un tube électronique, formée d’une plaque métallique ajourée ou d’un fil enroulé en hélice, et généralement placée entre la cathode et l’anode, pour modifier la valeur du champ électrique entre ces deux électrodes.

  • Quadrillage percé de trous conventionnels servant à écrire et à lire des cryptogrammes.

  • Figure divisée en cases blanches et noires dont le nombre est variable, au jeu des mots croisés.

  • Organisation et répartition d’un ensemble de faits représentables par un tableau : La grille des horaires d’un lycée.

  • Système conceptuel qui permet l’analyse d’une œuvre : Appliquer une grille de lecture structuraliste.

  • Tableau de classement des emplois de la fonction publique, des postes d’une branche professionnelle suivant des indices de rémunération.

  • Formulaire servant à jouer au Loto national ou au Loto sportif.

  • Tableau rectangulaire à double entrée, permettant de comparer les variations statistiques d’un phénomène au cours du temps.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

X

Ouvrir la recherche

Cette focalisation sur le thème de la grille, pendant plusieurs semaines, m’a aiguisé un peu plus le regard et l’esprit sans pour autant m’enfermer dans un paysage labyrinthique imaginaire, uniquement composé du souvenir des grilles photographiées, ni d’en faire des cauchemars pour me réveiller au matin, tout angoissé et cherchant encore l’issue ! Non, au contraire j’ai trouvé dans ce sujet, via cette nouvelle contrainte artistique, avec le désir de trouver des exemples dans mon environnement réel, un projet de création photographique et une véritable émulation. Instructive, cette recherche m’aura ouvert à de nouveaux horizons.

Se libérer des schémas tout tracés

Quelles sont les grilles mentales, les schémas d’analyse qui modèlent notre façon de penser ? Notre façon même de regarder le monde, tel élément, ce détail, sous ce point de vue plutôt que sous tel autre, c’est aussi un tamis qui est directement posé sur nos pupilles. Pour s’en libérer, évidemment il faut pouvoir regarder en face, sans complaisance, tout ce qui construit notre pensée et nous constitue en tant qu’individu, tout ce qui a contribué à l’élaboration du moi : éducation, religion, bagage socioculturel, sexualité, etc. Autant de champs que la psychanalyse aide à mieux comprendre, à mieux cerner pour tenter de les dépasser. L’esprit critique permet aussi de définir, et parfois passer outre certains tabous, la doxa, tous ces conditionnements dont les médias de masse sont les premiers transmetteurs. Pourquoi défend-t-on une théorie économique, une opinion politique parfois complètement en contradiction avec ses propres intérêts personnels, voire avec ses convictions intimes, si ce n’est premièrement à cause du martellement de certaines idées, passant en boucle dans la presse, à la TV…

La démocratie en cage

Rappelez-vous la belle idée de l’Europe qu’on nous a tant vendue en 2005, après Maastricht en 1992, pour nous persuader de voter OUI au TCE ; eh bien ce fut un NON majoritaire, finalement transformé en petit oui, honteusement, par les parlements nationaux, il y a à peine 7 ans… A défaut de changer de peuple, changeons les règles du jeu démocratique ! Maintenu à l’extérieur des vrais espaces de décision, derrière les grilles du pouvoir, celui-ci n’y verra que du feu ! Le même scénario se reproduit actuellement en 2012, avec tous ces vilains peuples qui refusent la rigueur sociale pour renflouer les abysses de trésorerie des banques, dues aux spéculations folles et à la crise des subprimes, suivie de l’envolée scandaleuse du cours des hedge fund à partir de 2008. Heureusement que les experts sont là pour appliquer les bonnes grilles d’analyse et engager le bon peuple à bien croire ce qu’il doit ABSOLUMENT croire… Mais voilà que nous sommes à nouveau « dans la tourmente des marchés » ! Quel sera le pays qui saura véritablement lutter contre les dérives du capitalisme et se montrer exemplaire ? l’Islande peut-être ?… Voici une vidéo sur le sujet, dont le commentaire en voix off est illustré au départ avec des images, assez conventionnelles il est vrai, de grillages et de prison, pour terminer sur des échappées lyriques et des images de liberté, avec un délicieux accent canadien :

X

Un documentaire passionnant à voir aussi, toujours sur la désinformation (désinformation programmée, elle, largement dans les grilles d’horaires TV) : Les nouveaux chiens de garde, de Serge Halimi (Le Monde diplomatique), Pierre Rimbert, Renaud Lambert, Gilles Balbastre, Yannick Kergoat, encore dans quelques salles hors des grands circuits commerciaux. http://www.lesnouveauxchiensdegarde.com/

L’effet de moire, ou la grille en perspective

La fonction d’une grille de lecture (ou d’une grille d’analyse) est donc positive. Dans un premier temps elle protège des interprétions aléatoires ou carrément tendancieuses, en filtrant le flux d’informations qui nous submerge chaque jour ; elle permet ensuite de structurer la pensée, de construire une réflexion, de mieux diriger son regard…

Graine de physalis dans sa résille végétale, ou alkékenge (la lanterne) appelé aussi « l’Amour en cage »

Opposer nos propres grilles de lecture, élaborée consciencieusement, à celles qui nous sont imposées peut provoquer de drôles d’effets d’optique ou de mise en perspective. Je pense ici au effets de moire qui apparaissent lorsqu’on superpose par exemple une trame sur une autre. Le doute cartésien aurait-il cet aspect un peu étrange et déstabilisant ? On rejoint aussi ici la définition de la grille au sens de décoder un message, percer un secret… Aspect excitant et déroutant, qui nous entraine sur un versant érotique, celui du mystère, du caché (la résille, les bas, le masque, les jeux de disparition/apparition, les jalousies, le fruit défendu, la partie, le tout). Un terrain à explorer…

X

La grille d’Hermann

Pour terminer sur la visualisation d’un effet d’optique amusant, je terminerai avec La grille d’Hermann, qui a été découverte il y a plus de 100 ans. Vers 1870, alors que Hermann lisait un livre sur le bruit par Tyndall (1869) il a eu l’intuition de ce phénomène physique, qui est est désormais un classique. Ses quadrillages font apparaitre d’une manière subliminale des taches grises entre les carrés noirs (ou blancs sur fond noir). Voici quelques exemples, histoire de se dessiller le regard. Attention les yeux !

« Le cerveau adapte l’information concernant la luminosité d’une zone en fonction des zones voisines. Le blanc est entouré de plus de noir que les lignes, donc on le voit légèrement gris. En revanche, lorsque l’on regarde fixement une intersection, elle paraît blanche car on fait intervenir les cellules de la fovéa, zone centrale de la rétine, qui, elle, fait beaucoup moins de correction par rapport à l’environnement. »

Wikipedia

X

Comme quoi même le phénomène de la vision peut aussi devenir prisonnier des entrecroisements !

Dessine-moi une grille

Grille soudée, œuvre d’Alejandro Berconsky, Montpellier

La grille a été et reste un thème largement visité dans les arts appliqués et les beaux arts par les ferronniers d’art, sculpteurs, designers, architectes, etc… Ci-contre, un des quatre très beaux panneaux mobiles pour une devanture, conçus et réalisés par Alejandro Berconsky, artiste sculpteur à Montpellier. Une grille constituée par une multitude d’anneaux de différents diamètres, soudés ensembles, et dont les plus petits dessinent au centre une figure d’asana (posture de yoga) ou acrobatique, avec un effet rouille.

De très nombreux exemples d’ouvrages d’art et de conceptions plastiques originales : on pense aux grilles baroques, aux variations plus modernes de l’art déco, aux membranes architecturales et à toutes les nouvelles recherches formelles permises par les technologies numériques. Ou encore aux grilles virtuelles : laser, sonores ou encore aux champs magnétiques, qui ne sont pas que de la science-fiction ! Un vaste champ d’exploration plastique et conceptuel, qui mérite amplement une autre partie….

Voici donc de nombreux terrains parcourus, paradoxalement grâce à ce thème de la grille. Pour moi, cette recherche fut surprenante et libératoire. Je remarque une chose toute simple en conclusion : si la grille semble faite pour retenir les corps et la matière, elle aide plutôt l’esprit à se structurer et à s’envoler. Et quand on sait que le mental domine le physique et le guide, on peut se dire qu’en théorie, on peut passer à travers la plus fine trame du moment qu’on le décide… Sans croire à la magie ou avoir testé la transsubstantiation, je me rappelle pourtant qu’enfant, la fenêtre de ma chambre comportait des barreaux assez serrés. Je m’étais rendu compte que du moment que ma tête passait à travers l’espace étroit, entre deux barres de fer, et en me contorsionnant un peu, tout le reste suivait !

Traverser une grille serait donc… un jeu d’enfant ? D’un point de vue psychanalytique, on peut imaginer que le fait de traverser la grille symbolisait le moment originel de la naissance, en même temps qu’il signifiait sortir, s’échapper d’une problématique familiale un peu trop pesante ? Passer une grille, c’est à la fois une libération et une forme de renaissance.

J’espère que mes grandes enjambées et autres sauts sémantiques n’ont pas laissé le lecteur en arrière – certains s’étant peut-être enfuis entre deux lignes – et que les photographies ont agréablement accompagné ce parcours, en faisant entrer en résonance quelques mots libérés du texte ?… Vos commentaires sont les bienvenus, ne gardez pas pour vous une réaction spontanée !

Rédaction et photographie ©Florent Hugoniot

A propos lapartmanquante

Part-iciper, part-ager, part-faire, part-ir, partout et par ici !
Cet article, publié dans La réalité recomposée, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s