Mossim Kawa, musicien virtuose aux tablas

Originaires de Jaipur au Rajahstan (Inde), Mossim, Shahid et Imran Kawa forment les Kawa Brothers, et perpétuent la tradition musicale soufi de leur famille, une caste de musiciens de père en fils. Pour cette soirée du 16 novembre 2012 au LMP (Lavoir Moderne Parisien), Mossim racontait aux tablas, du bout des doigts et vocalement, l’histoire imagée d’un renard assez malin pour semer un chasseur dans la forêt (en anglais, extrait ci-dessus). Il était accompagné pour cette première partie par son jeune frère Imran – surnommé aussi Younous. Celui-ci joue du sarangi, une sorte de petit violoncelle très souvent utilisé dans la musique traditionnel indienne. Retenez le nom de Mossim Kawa, un Zakir Hussein en herbe ! S’il se produit à proximité de chez vous, dans un bar ou sur scène, n’hésitez pas à aller l’écouter. Très inspiré et de fière allure, il sait faire parler et vibrer ses tablas avec fougue, précision et virtuosité !

A propos lapartmanquante

Part-iciper, part-ager, part-faire, part-ir, partout et par ici !
Cet article, publié dans Flâneries ondulatoires, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s