Graffitis le long du canal Saint-Denis

canal-st-denis-street art5

En longeant le canal Saint-Denis, du parc de La Villette vers Aubervilliers et Saint-Denis, on s’engage dans le fameux 93, territoire de toutes les craintes, de toutes les projections et fantasmes… Un trajet improbable et vivant à découvrir, loin de la circulation automobile. Toute cette ancienne zone industrielle est en complète restructuration, beaucoup de constructions nouvelles ont surgi ces dernières années. Ce sont pour la plupart des immeubles d’habitation standardisés qui ont remplacé les anciennes maisonnettes de bric et de broc. Le plus gros chantier du moment, c’est le passage du métro, pour le prolongement de la ligne 12 vers la mairie d’Aubervilliers. Le nouveau centre commercial du Millénaire et le Stade de France sont pour l’instant les deux pôles emblématiques finalisés le long de cette voie fluviale. Celle-ci vit avec le rare va et vient des péniches, qui transportent surtout des matériaux destinés à la construction, et les récentes navettes fluviales, qui amènent des petits groupes de passagers vers le centre commercial.

aubervilliers-street-art23C’est donc un paysage intermédiaire et ouvrier en « cicatrisation », en cours de normalisation, entre Paris et une banlieue nord, populaire et métissée. Un balade tranquille, avec l’eau comme principal élément, dans un environnement qui se floute et se métamorphose. Sous le périf, un campement de Roms a fleuri. Ouvriers du BTP, joggeurs et promeneurs animent les quais pendant la journée et en soirée, une faune plus interlope s’y déploie la nuit. Cependant des artistes de street art donnent par touches irrégulières du caractère et des couleurs aux murs qui bordent le canal. À deux pas de là, le long du boulevard Félix Faure à Aubervilliers, une longue fresque une inspirée par la mécanique s’étend face à un garage (sûrement le commanditaire). Voici une première moisson d’images :

À suivre : Ce que nous voulons : tout, deuxième volet du street art le long de ce canal Saint-Denis, avec une série amusante : un bonhomme-fil-de-fer qui essaye de s’évader, de s’envoler par tous les moyens, dans un élan humoristique, prosaïque et spirituel !

Florent Hugoniot

A propos lapartmanquante

Part-iciper, part-ager, part-faire, part-ir, partout et par ici !
Cet article, publié dans Street Art, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Graffitis le long du canal Saint-Denis

  1. z dit :

    En tant que cycliste j’emprunte souvent le canal de l’Ourcq, vous pouvez aller y faire tour, il y en a aussi de sympathiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s