Sur les murs de Paris 13e

C215

Œuvre au pochoir et peinture à la bombe de C215 (détail) sur le boulevard Vincent Auriol, Paris 13e

les-frigos-1

Les Frigos @ photo Paris Street Art

Beaucoup d’artistes du Street art de la première génération ont fait leurs griffes sur les murs et autre mobilier urbain du treizième arrondissement de Paris. On y trouve ainsi pas mal d’œuvres de Jef Aérosol, quelques unes de Miss Tic. Mais également des œuvres d’artistes ou de collectifs plus jeunes, comme C215 et  léZarts de la Bièvre. Cet arrondissement est toujours relativement populaire, malgré la construction du grand quartier hightech et glacial de la bibliothèque François Mitterrand / Avenue de France. Au milieu des nouvelles constructions en verre et acier, le site artistique des Frigos, d’anciens entrepôts frigorifiques situés le long des voies de la gare d’Austerlitz et transformés en lofts depuis les années 80, semble désormais complètement anachronique ! Ce lieu, avec ses façades vétustes et plusieurs fois peintes, reste cependant un spot assez vivant pour l’art urbain (voir ces photos de Vitostreet).

Mais il faut se balader ailleurs, par exemple dans le quartier de la Butte aux Cailles, où la plupart des photos ont été prises, pour de meilleures surprises. Ce quartier a gagné sa renommée en tant que lieu authentiquement parigot, mais sa composante populaire initiale s’est complètement volatilisée… Il est devenu à la fois plus cossu et branché depuis sa rénovation, et s’est largement recouvert de graffitis, collages et pochoirs qui font désormais partie de son image de marque, et restent en place pour notre plus grand plaisir.

X

folon-alain-gendron

Fresque peinte de Folon @photo Alain Gendron

Du côté des grandes tours du quartier Jeanne d’Arc, le trompe l’œil de Folon réalisé en 1985 est une des première grande fresque urbaine dans ce quartier moderne, entièrement restructuré dans les années 1960/1970. Plus récemment, une belle fresque peinte, en hommage à la Pacha Mama a été signée par le collectif chilien Aner/Maher/Alapinta.cl (dans la galerie ci-dessus). Et un collage géant réalisé par Shepard Fairey en juin 2012 redonne des couleurs à une tour située sur le boulevard Vincent Auriol – à voir sur le très beau site un oeil qui traine, sur lequel on peut également découvrir d’autres œuvres de C215 sur les bords de Seine, ou naviguer bien plus loin que le 13e arrondissement de Paris…

F.H.

Publicités

A propos lapartmanquante

Part-iciper, part-ager, part-faire, part-ir, partout et par ici !
Cet article, publié dans Street Art, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s