L’envoûtant bleu Île-de-France

DSC07248

Avez-vous remarqué en ce moment comment le ciel reste longtemps luminescent à la tombée de la nuit ? Après le coucher du soleil, la voute céleste s’assombrit et se teinte progressivement d’un bleu outremer, profond et intense. C’est un phénomène particulièrement visible dans la région parisienne, raison pour laquelle cette nuance s’appelle le bleu Île-de-France. Progressives et langoureuses, les variations du ciel deviennent un camaïeu tout en subtilité, jusqu’à ce que les premières étoiles apparaissent. Il suffit de lever les yeux de temps en temps au dessus des immeubles ou des arbres pour s’emplir de l’étendue cosmique, un bleu infiniment serein et vif à la fois ! Voici quelques envolées nocturnes, comme une nuance entre parenthèses, au point s’équilibre entre le soleil et la lune, cependant que le temps glisse tranquillement. Ah, ces belles soirées d’été revigorantes, qui semblent éternelles !…

FH

A propos lapartmanquante

Part-iciper, part-ager, part-faire, part-ir, partout et par ici !
Cet article, publié dans Déambulations poétiques, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s