Domingo de Ramos

Vendeuse de palmes tressées le jour du dimanche des Rameaux, centre de Torreón, Coahuila, Mexique – 29 mars 2015

Domingo de Ramos est une fête catholique très suivie au Mexique. C’est le dimanche qui précède Pâques dans le calendrier liturgique chrétien, et annonce la Semana Santa, période festive et fériée sous de nombreuses latitudes. Une foule d’événements culturels et des ferias sont organisées à ce moment crucial de l’année scolaire et religieuse dans tout le pays.

Zacatecas par exemple accueille durant les deux semaines des vacances de Pâques, de nombreuses expositions plastiques qui animent le Festival Cultural et chaque soirée est pontuée par un nouveau concert sur la Plaza de Armas, à côté de la splendide cathédrale baroque du centre historique.

Le Sabado de Gloria à Jeréz, Zacatecas, est aussi l’occasion d’assister à une grande spectaculaire exhibition de chareria, avec ses charros (cavaliers) et esquizitas (amazones) costumés, harnachés, brodés, dans un tourbillon de couleurs et de sombreros, de courses folles de chevaux qui traversent toute la ville. La fête se transforme assez rapidement en immense borrachera (biture), le charmant centre-ville se transformant jusqu’á l’aube en cantina à ciel ouvert, avec des litres et des litres de bière et de mezcal ingurgités, en célébration du printemps.

Mais revenons à des choses moins triviales et séculières.

Dimanche des Rameaux

entree jesus jerusalem - mosaique

Ce dimanche des Rameaux, dont le nom liturgique est « Dimanche des Rameaux et de la Passion » (dans la forme ordinaire du rite romain depuis les réformes qui ont suivi le concile Vatican II ; avant cette réforme et dans la forme extraordinaire de la messe il s’appelle « Deuxième dimanche de la Passion ou dimanche des Rameaux », le premier dimanche de la Passion étant le dimanche précédent et ces deux dimanches formant le « Temps de la Passion », inclus dans le Carême), est le début de la « Semaine sainte ». L’expression « Pâques fleuries » a souvent désigné ce jour de manière poétique1. Il est aussi connu sous le nom de dimanche des palmes dans le sud de la France.

Wikipedia

Maître syrien inconnu : l'entrée du Christ à Jérusalem. Vers 1220. Huile sur toile. Evangéliaire de l'église Jacobite de Mossoul.

Maître syrien inconnu : l’entrée du Christ à Jérusalem. Vers 1220. Huile sur toile. Evangéliaire de l’église Jacobite de Mossoul.

En France, le dimanche des Rameaux est surtout connu comme la bénédiction de petits bouquets de buis, rare espèce endémique verte à cette période de l’année, conservés ensuite précieusement par les fidèles et souvent accrochés à un crucifix, dans la maison. Brûlés l’année suivante, ils donneront les cendres qui marquent le premier jour du carême.

photo

Christ en croix, palme tressée et épis de blé

Au Mexique, pas de buis mais un retour aux origines végétales bibliques : c’est la feuille de palmier, arbre symbolisant par excellence le soleil, qui est utilisée. Selon la Bible, les palmes furent jetées aux pieds de l’âne qui conduisait Jésus, le Messie des Juifs, vers le Temple de Jérusalem. Procession populaire simplissime, respectant néammoins la tradition, passage en gloire, comme pour un souverain oriental ou un empereur romain. Les habitants déposèrent également des vêtements sur le chemin, pour que les sabots de l’auguste animal transportant le Fils de Dieu, ne touche pas le sol.

Ce domingo de Ramos, je suis allé trainer du côté des quelques églises jolies du centre de Torreón, Coahuila. Devant chaque entrée principale se pressent les fidèles, les stands de bric et de broc avec les vendeurs de palmes tressées, une spécialité artisanale mexicaine. De cette ballade souriante, j’ai rapporté une brassée d’images pleines de fraîcheur et de jovialité, des gamins, un callejeros tatoué aguichant le passant avec ses fabrications éphémères, un fascinant regard vert sous une ombrelle rose…

??????????

 

 

X

Impressions d’un jour solaire que je vous laisse découvrir ici.

©Photo Florent Hugoniot

Sources

http://dominique-arnaud-le-mexique-revele.over-blog.com/article-dimanche-des-rameaux-le-tressage-des-feuilles-de-palmier-au-mexique-116487270.html

Iconographie

http://www.imagesbible.com/nouveausite/FICHES/passion-et-resurection-du-christ/F_NT_Rameaux.htm

http://cedidoca.diocese-alsace.fr/bible-en-images/nouveau-testament/le-cycle-de-la-passion/lentree-a-jerusalem/

Publicités

A propos lapartmanquante

Part-iciper, part-ager, part-faire, part-ir, partout et par ici !
Cet article, publié dans Promenades dans le réel, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Domingo de Ramos

  1. dominique dit :

    Sujet intéressant et bien traité ! merci de m’avoir cité dans les sources !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s