El Chepe (2) : en traversant la Sierra Tarahumara

chepe mazatlan 251

Arrivé à Creel, pas besoin de chercher la posada (hébergement) avec le meilleur rapport qualité/prix : les démarcheurs – en général un frère ou un fils des propriétaires – viennent directement au devant des touristes à peine descendus du train. C’est ainsi que j’ai été accueilli dans cette ville qui se situe, sur le trajet du Chepe (lire El Chepe (1) : dernier train voyageurs au Mexique) à 4/5 h de Chihuahua capitale.

chepe mazatlan 240Creel est un village de montagne, sans fioritures mais propret et coloré, qui s’étire à 2 330 mètres d’altitude dans une des nombreuses vallées de la Sierra Tarahumara, le long de la rue centrale et de la voie de chemin de fer. Désenclavé depuis par le train et la route, il s’est développé du fait du transit ferroviaire et de l’exploitation des mines de cuivre à quelques encablures, mais aussi plus récemment du fait du tourisme.

Il est possible d’y faire un séjour rafraichissant en été, de visiter les cascades et lacs alentours à l’occasion de buccoliques randonnées, ou d’aller en hivers se chauffer devant un feu de cheminée dans un décor sylvestre de bois et de pierres, pendant que dehors tombent quelques flocons de neige. Les restaurants, simples et bon marché, ne sont pas pléthore tandis que quelques bars proposent des concerts pour animer les soirées.

chepe mazatlan 242

Des magasins de souvenirs proposent des créations locales ou plus lointaines. Tandis que dans la rue, des femmes et des enfants raramuris vendent des productions artisanales, des sachets de la viande séchée en fibre, délicieuse à accomoder avec des oeufs brouillés et du chile (piment).

artisanat_lac_arareko_creel

Jeune femme raramuri

Les Indiens originaires de la région, les Raramuris, encore appelés Tarahumaras, au style de vie très fermé, sont originaires de l’actuel État de Chihuahua. Ils se sont réfugiés dans la région de la Barranca del Cobre dans la Sierra Madre au Nord-Ouest du Mexique, lors de la progression des Espagnols au XVIe siècle. Répartis en petites communautés familiales, ils ont vu progressivement des métis hispanophones de toute la fédération du Mexique s’installer dans la petite ville de Creel et ailleurs dans la région. Profitant de l’essort du tourisme, ils vendent surtout dans la rue ou proche des sites naturels remarquables, des productions artisanales : vannerie odorante de longues aiguilles de pins, une essence locale, poupées colorées, pièces en tissage, objets en laine et bijoux de fils multicolores entrelacés.

Rester à Creel quelques jours, c’est l’occasion avant tout de se régénérer et de profiter de la nature environnante, magnifique, de contempler de nombreuses cascadas (cascades) et lagunas (lacs), faciles à rejoindre par la route, depuis une des escales d’el Chepe, et de s’initier au canyonning pour les amateurs de sensations fortes.

La cascada de Casarares, située à 20 mn de Creel en voiture, vaut le détour. Sur le trajet vous pourrez aussi admirer la Laguna Arareko. C’est cette cascade que je vous propose d’aller découvrir à l’occasion de la petite randonnée en images qui suit.

Buena caminata !

Florent Hugoniot

PLUS DE RENSEIGNEMENTS :

http://www.bonjourmexique.com/barrancas_del_cobre_mexique.php

http://www.visitmexico.com/fr/a-bord-du-train-el-chepe-canyon-du-cuivre

POUR ALLER PLUS LOIN :

Mexique. L’endurance des Tarahumaras mise au service des cartels

« Dans la Sierra Madre vivent les Indiens Tarahumaras. Ce peuple s’est toujours protégé du monde extérieur. Mais un best-seller paru en 2009 a fait connaître leurs qualités exceptionnelles de coureurs de fond, attisant la convoitise des narcos qui les recrutent comme passeurs. »

http://www.courrierinternational.com/article/2012/07/10/l-endurance-des-tarahumaras-mise-au-service-des-cartels

Publicités

A propos lapartmanquante

Part-iciper, part-ager, part-faire, part-ir, partout et par ici !
Cet article, publié dans Promenades dans le réel, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s